Kawauchi H, Yanai K, Wang DY, Itahashi K, Okubo K.

Les antihistaminiques ciblant le récepteur de l’histamine H1 jouent un rôle essentiel dans l’amélioration et le maintien de la qualité de vie des patients souffrant de rhinite allergique. Afin de garantir une utilisation plus efficace et sûre des antihistaminiques de deuxième génération, qui sont recommandés par plusieurs directives, il est nécessaire de procéder à une classification détaillée basée sur leurs caractéristiques. Les antihistaminiques administrés en première intention ne doivent pas avoir d’actions centrales dépressives ou sédatives.

Parmi les antihistaminiques non sédatifs, la fexofénadine et la bilastine appartiennent à la catégorie des « antihistaminiques n’atteignant pas le cerveau ».

Cette analyse conclut qu’il faut utiliser ce type d’antihistaminiques pour traiter en première intention la rhinite allergique légère.

Seuls les professionnels de la santé enregistrés peuvent consulter ce document

Accès

La información que está a punto de visualizar está dirigida únicamente a los profesionales sanitarios aptos para prescribir o dispensar medicamentos. La correcta utilización de su contenido requiere de formación como profesional sanitario.

Debe hacer clic en Aceptar para confirmar que es usted profesional de la salud y continuar con la navegación.

ACEPTAR