Martin Metz

J Allergy Clin Immunol Pract . 2021 Apr 20;S2213-2198(21)00435-9. doi: 10.1016/j.jaip.2021.03.049. En ligne avant impression.

L’urticaire chronique spontanée (UCS) consiste en des papules, un angio-œdème, ou les deux, durant plus de six semaines. Les directives ont limité les procédures lors du bilan de routine ; cependant, certains patients pourraient avoir besoin d’examens complémentaires. L’objectif de cet article est de proposer des recommandations pour le diagnostic et l’évaluation de certains patients souffrant d’urticaire.

Une recherche approfondie de la littérature a été effectuée pour identifier les questions importantes qui devraient définir les procédures diagnostiques sur la base d’un consensus d’experts et de preuves publiées.

Les auteurs ont proposé sept questions pour tous les patients atteints d’urticaire chronique spontanée : confirmation (exclure un diagnostic différentiel) ; cause (rechercher des signes d’UCS) ; cofacteurs (identifier les déclencheurs potentiels, les facteurs aggravants) ; comorbidités (exclure une urticaire chronique inductible, une auto-immunité et un problème de santé mentale) ; conséquences (identifier des problèmes de sommeil, de souffrance, de santé sexuelle, de travail et de performance sociale) ; composants (évaluer les biomarqueurs potentiels ou les prédicteurs de la réponse au traitement) ; cours (surveiller l’activité, l’impact et le contrôle de l’UCS).

En outre, une anamnèse complète doit être effectuée lors de l’évaluation du patient. L’UCS doit être confirmée chez tous les patients par un diagnostic différentiel, comprenant des analyses de sang pour la CRP et/ou la vitesse de sédimentation et une formule sanguine complète avec décompte différentiel.

En conclusion, sur la base des réponses, une décision pour ou contre plus de tests diagnostiques doit être prise par le spécialiste pour éviter des tests inutiles et coûteux et augmenter l’efficacité du traitement.

Seuls les professionnels de la santé inscrits peuvent consulter ce document

Accès

La información que está a punto de visualizar está dirigida únicamente a los profesionales sanitarios aptos para prescribir o dispensar medicamentos. La correcta utilización de su contenido requiere de formación como profesional sanitario.

Debe hacer clic en Aceptar para confirmar que es usted profesional de la salud y continuar con la navegación.

ACEPTAR