EAACI Barcelona 2015

Les nouveaux antihistaminiques non sédatifs oraux représentent une avancée importante pour le traitement pharmacologique des maladies allergiques, notamment de la rhinite allergique et de l’urticaire chronique.

Une série d’essais cliniques contrôlés a démontré l’efficacité de la bilastine sur la rhinite allergique au vu de l’amélioration de tous les symptômes nasaux et oculaires ainsi que de la qualité de vie du patient.

Ce colloque commence par l’intervention du professeur Martin Church qui décrit une vision d’ensemble des exigences clés en termes d’efficacité et de sécurité pour un antihistaminique H1 idéal et esquisse les avancées réalisées comparativement aux antihistaminiques H1 des générations précédentes.

Seuls les professionnels de la santé enregistrés sont autorisés à voir le rapport

Login