EAACI Geneva 2012

La première décennie du nouveau millénaire est marquée par des avancées importantes en matière de traitement de la rhinite allergique et de l’urticaire.

On a introduit des guides de pratique clinique applicables dans le monde entier et, en parallèle, les nouvelles générations d’antihistaminiques non sédatifs se sont hissées en haut du classement des traitements de première ligne contre ces maladies.

Les directives pour traiter l’urticaire recommandent une dose supérieure d’antihistaminiques non sédatifs de nouvelle génération pouvant aller jusqu’à quatre fois la dose thérapeutique standard en cas de réponse inadaptée au médicament.

Cette recommandation implique une confiance considérable en la sécurité des antihistaminiques modernes et s’accompagne de l’exigence suivante : « Montrez-nous des preuves ! »

Ce congrès accueille trois excellents orateurs qui ont joué un rôle clé dans la création et la diffusion de guides pour le traitement de la rhinite allergique et de l’urticaire.

Seuls les professionnels de la santé enregistrés sont autorisés à voir le rapport

Acceder