Lynde CW, Sussman G, Dion PL, Guenther L, Hébert J, Rao J, Leek TV, Waserman S.

 

J Drugs Dermatol. 2020 Feb 1;19(2):145-154. doi: 10.36849/JDD.2020.4835.

Les affections allergiques, telles que la rhinite allergique saisonnière, la rhinite allergique pérenne (RAP) et l’urticaire (aiguë et chronique) sont fréquemment traitées avec des antihistaminiques H1. Cependant, les antihistaminiques H1 de première génération provoquent des troubles et peuvent interférer avec un sommeil réparateur, provoquer des xylostomiases (effet « gueule de bois »), altérer l’apprentissage et la mémoire et réduire l’efficacité au travail. Les antihistaminiques de deuxième génération, tels que la bilastine, ont montré qu’ils réduisaient efficacement les symptômes d’allergies sans provoquer de troubles du sommeil la nuit ni d’événements indésirables associés.

La bilastine est un médicament délivré sur ordonnance. Il n’est pas dérivé ni n’est un métabolite d’un autre antihistaminique. Il a un délai d’action rapide d’une heure et offre une efficacité durable. La bilastine ne pénètre pas dans le cerveau, est à peine métabolisée et n’interagit pas avec le cytochrome P450. Pour le traitement des affections allergiques chez l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans, une dose orale quotidienne de bilastine 20 mg est recommandée.

Cette étude de cas concrets a été développée pour aider à optimiser les soins aux patients et s’appuie sur des preuves provenant de la documentation. Elle portait sur des patients âgés de 9 à 76 ans atteints de rhinite allergique saisonnière, de rhinite allergique pérenne et d’urticaire chronique et aiguë ainsi que de vascularite urticarienne et de prurit associés à des affections cutanées inflammatoires.

Les cas présentés sous bilastine ont montré des résultats positifs pour les patients, soulageant les symptômes avec un bon profil d’innocuité et une bonne tolérance.

Seuls les professionnels de la santé inscrits peuvent consulter ce document

ACCÈS

La información que está a punto de visualizar está dirigida únicamente a los profesionales sanitarios aptos para prescribir o dispensar medicamentos. La correcta utilización de su contenido requiere de formación como profesional sanitario.

Debe hacer clic en Aceptar para confirmar que es usted profesional de la salud y continuar con la navegación.

ACEPTAR