Johal KJ, Saini SS.

(2019) Ann Allergy Asthma Immunol. 2019 Sep 5. pii: S1081-1206(19)31054-3. doi: 10.1016/j.anai.2019.08.465. [Epub ahead of print] Review.

Cette analyse examine la littérature existante portant sur les traitements nouveaux et actuels de l’urticaire chronique spontanée.

L’urticaire chronique spontanée est l’apparition spontanée de papules, d’angio-œdèmes ou des deux pendant au moins six semaines et sans cause connue. La gestion de l’urticaire chronique coïncide souvent avec le traitement de l’urticaire chronique spontanée, l’objectif premier étant d’éliminer les symptômes. Les directives actuelles recommandent la prise d’antihistaminiques H1 (jusqu’à quatre fois la dose normale) associée à l’utilisation de LTRA, d’antihistaminiques H2 ou de substances antérieures à l’omalizumab.

Les auteurs ont effectué une recherche PubMed pour inclure les articles pertinents, y compris les études si elles offraient des informations relatives à la compréhension actuelle de la pathophysiologie et de la gestion de l’urticaire chronique spontanée ainsi que de nouveaux traitements potentiels.

Les traitements actuels comprennent les antihistaminiques, les antagonistes des récepteurs des leucotriènes (LTRA), l’omalizumab et les immunosuppresseurs. Les nouveaux traitements faisant l’objet d’études incluent de nouveaux anticorps monoclonaux IgG1 et anti-IgE présentant une affinité supérieure aux IgE comparativement à l’omalizumab (ligelizumab). Le ciblage de récepteurs régulant la chimiotaxie des cellules inflammatoires, tels que les antagonistes de CRTH2/DP2 (AZD1981), les inhibiteurs de BTK (fénébrutinib) et les anticorps monoclonaux anti-Siglec-8 (AK002), est supposé provoquer l’apoptose des éosinophiles et entraîner des effets anti-médiateurs sur les mastocytes, les inhibiteurs de Syk topiques (GSK2646264) et les protéines répétées d’ankyrine de synthèse (DARPins).

Seuls les professionnels de la santé enregistrés peuvent consulter ce document

Accès

La información que está a punto de visualizar está dirigida únicamente a los profesionales sanitarios aptos para prescribir o dispensar medicamentos. La correcta utilización de su contenido requiere de formación como profesional sanitario.

Debe hacer clic en Aceptar para confirmar que es usted profesional de la salud y continuar con la navegación.

ACEPTAR