Saini S, Shams M, Bernstein JA, Maurer M.

J Allergy Clin Immunol Pract. 2020 Apr 13. pii: S2213-2198(20)30329-9. doi: 10.1016/j.jaip.2020.03.030. [Epub avant impression]

Les symptômes de l’urticaire chronique incluent l’apparition de papules démangeantes, d’œdèmes de Quincke ou des deux, provoquée par la libération d’histamine, de métabolites de prostaglandine, de leucotriènes, du facteur d’activation plaquettaire et d’autres médiateurs pro-inflammatoires, qui conduisent à la vasodilatation et à l’extravasation, à l’activation du nerf sensitif et à l’infiltration cellulaire.

L’urticaire chronique est un état clinique courant qui altère la qualité de vie des personnes et représente un lourd fardeau pour la santé. Les directives du consensus international qui ont été publiées recommandent l’utilisation de la terminologie et des définitions standard pour différents types d’urticaire chronique, tels que l’urticaire chronique spontanée et l’urticaire chronique inductible. Cependant, on constate un manque de compréhension des voies mécanistiques et du traitement chez certaines populations plus vulnérables, telles que les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes ou allaitantes.

De 40 à 50 % des patients sont traités efficacement par monothérapie avec un antihistaminique H1 non sédatif ou avec 2 à 4 fois la dose recommandée d’un antihistaminique H1 non sédatif. Les produits biologiques comme l’omalizumab ou les immunosuppresseurs tels que la cyclosporine sont utilisés lorsque les patients ne répondent pas à des traitements plus simples. Il existe des données prouvant que l’omalizumab peut être utilisé en toute sécurité chez les populations vulnérables. En revanche, la cyclosporine ne convient pas à ces populations en raison de sa plus grande toxicité.

Les patients vulnérables atteints d’urticaire chronique doivent recevoir des traitements supplémentaires.

Seuls les professionnels de la santé inscrits peuvent consulter ce document

Accès

La información que está a punto de visualizar está dirigida únicamente a los profesionales sanitarios aptos para prescribir o dispensar medicamentos. La correcta utilización de su contenido requiere de formación como profesional sanitario.

Debe hacer clic en Aceptar para confirmar que es usted profesional de la salud y continuar con la navegación.

ACEPTAR