Fricke J, Ávila G, Keller T, Weller K, Lau S, Maurer M, Zuberbier T, Keil T.

(2019) Allergy. 2019 Sep 8. doi: 10.1111/all.14037. [Epub ahead of print]

L’urticaire est une maladie cutanée relativement courante qui se caractérise par l’apparition de papules, d’angio-œdèmes ou des deux à la fois. Bien qu’il s’agisse d’une affection répandue, peu d’études examinent sa prévalence et distinguent les formes aiguës et chroniques.

Cette analyse se penche sur la prévalence de l’urticaire en s’appuyant sur les preuves récoltées par des études menées sur la population issues du monde entier.

Après une recherche systématique dans PubMed et EMBASE pour trouver des études transversales ou de cohorte menées sur la population et des études se fondant sur les bases de données des assurances ou systèmes de santé, les auteurs en ont retenu 18 pour réaliser une évaluation systématique et en ont sélectionné 11 pour effectuer une méta-analyse, pour un volume de données dépassant les 86 000 000 participants.

À l’échelle mondiale, la prévalence de l’urticaire chronique varie considérablement selon les régions. Les études asiatiques révèlent une prévalence ponctuelle supérieure à celle des études européennes ou nord-américaines. Il semblerait que les femmes soient plus touchées que les hommes, tandis qu’aucune différence de prévalence entre les genres n’est observée chez les enfants de moins de quinze ans. Quatre des études prenant en compte l’évolution temporelle de la maladie ont révélé une augmentation de la prévalence de l’urticaire chronique au fil des ans.

Seuls les professionnels de la santé enregistrés peuvent consulter ce document

Accès

La información que está a punto de visualizar está dirigida únicamente a los profesionales sanitarios aptos para prescribir o dispensar medicamentos. La correcta utilización de su contenido requiere de formación como profesional sanitario.

Debe hacer clic en Aceptar para confirmar que es usted profesional de la salud y continuar con la navegación.

ACEPTAR