EAACI Copenaghen 2014

La rhinoconjonctivite allergique et l’urticaire sont très répandues chez les adultes et les enfants du monde entier. Les nouveaux antihistaminiques oraux non sédatifs représentent un pas un avant important dans le traitement pharmaceutique des allergies.

La bilastine, un nouvel antihistaminique oral, ne présente aucun effet secondaire sédatif, aucune cardiotoxicité, n’est pas sujette au métabolisme hépatique et a démontré son efficacité comme traitement symptomatique de la rhinoconjonctivite allergique et de l’urticaire.

Ce symposium aborde des thèmes intéressants présentés par des orateurs prestigieux. Le premier est le professeur Tomás Chivato, qui présente une vue d’ensemble du profil de sécurité CNS de la bilastine en se concentrant sur les aspects sécuritaires importants que les antihistaminiques sont tenus de respecter pour les pilotes et conducteurs. Il relève aussi les données cliniques concernant la prise de bilastine dans le cadre d’examens de conduite et d’études de simulation de vol.

Seuls les professionnels de la santé enregistrés sont autorisés à voir le rapport

Login