L Cunningham

Clin Exp Dermatol. 2020 Jul 13. doi: 10.1111/ced.14377. Publication en ligne avant impression.

Le syndrome BASCULE (pour Bier Anaemic Spots and Cyanosis with Urticarial-Like Eruption, Taches anémiques de Bier et cyanose avec éruption de type urticarienne) a été décrit pour la première fois en 2016 et reste à élucider. À ce jour, aucun traitement efficace n’a été rapporté.

Il s’agit d’une étude de cas sur un garçon âgé de 16 ans ayant présenté une décoloration inégale du bas des jambes en corrélation avec la position statique, associée à des sensations de brûlure et de picotement, des étourdissements et des vertiges lors du passage de la position assise à la position debout. Ces symptômes ont perduré pendant un an. Les consultations d’allergologie, de neurologie et de cardiologie n’ont pas été concluantes. Le test de la table inclinable n’a révélé aucun signe d’hypotension orthostatique ou de syndrome de tachycardie orthostatique posturale, mais a déclenché les symptômes du garçon. Un dermatologue lui a diagnostiqué un syndrome BASCULE, sur la base de ses résultats cliniques.

Différents antihistaminiques ont été testés (la cétirizine à hauteur de 10 mg par jour, la bilastine à hauteur de 20 mg par jour) en vain. Une dose de 40 mg de bilastine deux fois par jour a fait complètement disparaître ses symptômes, mais lorsque la dose a été réduite de moitié, les symptômes sont immédiatement réapparus.

Il s’agit du premier cas documenté de l’obtention de résultats concluants avec la bilastine dans le traitement du syndrome BASCULE. Il est probable que la dose nécessaire soit supérieure à la dose habituelle d’antihistaminiques. En outre, la décision de recourir aux antihistaminiques doit être fonction des symptômes.

Seuls les professionnels de la santé inscrits peuvent consulter ce document

Accès

La información que está a punto de visualizar está dirigida únicamente a los profesionales sanitarios aptos para prescribir o dispensar medicamentos. La correcta utilización de su contenido requiere de formación como profesional sanitario.

Debe hacer clic en Aceptar para confirmar que es usted profesional de la salud y continuar con la navegación.

ACEPTAR