Altrichter S, Frischbutter S, Fok JS, Kolkhir P, Jiao Q, Skov PS, Metz M, Church MK, Maurer M

J Allergy Clin Immunol. 2020 Mar 26. pii: S0091-6749(20)30406-1. doi: 10.1016/j.jaci.2020.03.005. [Epub avant impression]

L’urticaire chronique spontanée est une maladie cutanée provoquée par les mastocytes, caractérisée par la récurrence de papules transitoires, d’œdèmes de Quincke ou des deux pendant plus de 6 semaines. Des études récentes ont suggéré que les éosinophiles pourraient également jouer un rôle majeur dans la symptomatologie. Dans l’urticaire, on observe généralement une éosinopénie du sang périphérique, opposée à d’autres conditions allergiques et inflammatoires. Des études histologiques ont montré la présence d’éosinophiles et de granules d’éosinophiles dans les lésions d’urticaire. Ils peuvent améliorer l’urticaire de trois manières : premièrement, le facteur des cellules souches (FCS) dérivé des éosinophiles favorise le recrutement et la maturation locale des mastocytes dans les tissus. Deuxièmement, les protéines éosinophiles, telles que la principale protéine basique, la protéine cationique éosinophile et la peroxydase éosinophile peuvent provoquer une dégranulation des mastocytes. Et troisièmement, les éosinophiles activés expriment également le facteur tissulaire, le principal initiateur de la cascade de coagulation conduisant à la formation de thrombine. L’infiltration d’éosinophiles peut contribuer à l’œdème tissulaire de la peau dans l’urticaire, mais peut également préparer la peau pour une meilleure cicatrisation, lorsqu’elle est associée à une augmentation des mastocytes.

Les traitements visant à réduire l’accumulation et l’activation des éosinophiles, tels que les anticorps humanisés anti-IL5, le mépolizumab, le reslizumab et le benralizumab, ont montré qu’ils réduisaient l’urticaire chronique spontanée.

Seuls les professionnels de la santé inscrits peuvent consulter ce document

Accès

La información que está a punto de visualizar está dirigida únicamente a los profesionales sanitarios aptos para prescribir o dispensar medicamentos. La correcta utilización de su contenido requiere de formación como profesional sanitario.

Debe hacer clic en Aceptar para confirmar que es usted profesional de la salud y continuar con la navegación.

ACEPTAR